AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Important] Réaction de la communauté scientifique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nausicaä
Admin
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 34
Localisation : Dans un monde de Bisounours...
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: [Important] Réaction de la communauté scientifique...   Sam 9 Juin - 15:01

à la création d'un ministère de l'immigration et de l'identité nationale...

Je vous mets ici un copier collé du mail que m'a envoyé le centre d'Anthropologie de Toulouse. Après, je pense que ça respecte la charte, sinon Branwen pourra le virer Very Happy Je veux pas débattre mais juste informer sur ce que ressentent les anthropologues (les spécialistes de l'homme, des moeurs coutumes etc enfin les trucs du genre Very Happy ) par rapport à la création de ce ministère.

Citation :
LA CREATION D'UN MINISTERE DE L'IDENTITE DE L'IDENTITE NATIONALE ET DE L'IMMIGRATION

A SUSCITE UN CERTAIN NOMBRE DE REACTIONS DANS LE MILIEU SCIENTIFIQUE

DONT VOUS TROUVEREZ LES PRINCIPAUX ECHOS CI-DESSOUS :



Appel du réseau TERRA à ouvrir un chantier national de recherche,
débat et réflexion sur les orgines des nationalismes, xénophobies et discriminations
et les causes de leurs exacerbations périodiques dans l’histoire de l’humanité

Identité nationale et immigration :
inversons la problématique !


Donnez lui force, signez cet appel et faites le signer !
Publiez le à la Une de votre site, diffusez le sur vos listes de discussion...
En ligne : http://terra.rezo.net/article602.html

Les huit personnalités qui viennent de démissionner du projet de Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI), particulièrement compétentes sur l’histoire de l’immigration mais aussi de l’antisémitisme, du racisme et de la xénophobie, en France, ont rappelé avec raison que la création d’un Ministère associant dans son intitulé identité nationale et immigration « s’inscrit dans la trame d’un discours stigmatisant l’immigration et dans la tradition d’un nationalisme fondé sur la méfiance et l’hostilité aux étrangers, dans les moments de crise ». Nous approuvons également l’Association française des anthropologues lorsqu’elle rappelle que « lorsque l’État s’empare du thème de l’identité nationale, c’est partout une incitation directe au mieux à la xénophobie, au pire à des violences entre groupes d’origines différentes. »

L’invention d’un nouveau Ministère n’est en effet pas un acte neutre mais un acte de gouvernement à forte portée idéologique. Il institutionnalise un système de pensée, légitime les discours et les actes qui s’y réfèrent, tant des fonctionnaires que des citoyens, et active l’action publique dans un sens déterminé. De quel système de pensée procède le positionnement, au plus haut niveau de la hiérarchie symbolique et administrative de l’Etat, de l’identité nationale face à l’immigration, mais aussi face à l’intégration qui concerne tous les étrangers et leurs différences et face au codéveloppement ainsi officiellement réduit à un dispositif antimigratoire ?

Par ce cadrage idéologique et par les politiques qui en résulteront, la création de ce Ministère va enraciner plus encore dans notre culture politique l’opposition entre la question nationale et le fait migratoire. Il risque d’ouvrir une nouvelle page de notre histoire, celle d’un nationalisme d’Etat et d’une xénophobie de gouvernement tendant à stigmatiser l’étranger comme un problème, un risque, voire une menace pour l’intégrité ou l’identité nationale.

Si, au contraire, la finalité politique de ce gouvernement et, plus largement, des élites dirigeantes de ce pays, est de réduire ce risque, il leur incombe alors d’examiner l’hypothèse d’une problématique inversée : s’il y a un problème entre l’immigration et l’identité nationale, il provient de la place qu’occupe aujourd’hui, au terme d’une évolution de plusieurs décennies déjà, l’enjeu national dans les débats politiques. De même que l’antisémitisme ne résultait pas d’un "problème juif", la xénophobie qui s’exprime aujourd’hui ne résulte pas d’un "problème migratoire" mais d’une montée en puissance des idéologies xénophobes dans nos cultures politiques.

Nous appelons par la présente l’ensemble des institutions d’enseignement et de recherche, y compris les professeurs d’écoles, de collèges et de lycées, les revues de sciences humaines et sociales, les journalistes de la presse écrite, de la radio et de la télévision, les organismes de réflexion affiliés à des partis politiques, syndicats et associations à assumer leurs responsabilités intellectuelles dans un tel contexte historique.

Nous les appelons à ouvrir, organiser et animer systématiquement, selon des modalités propres à chacun, un vaste chantier national de recherche, de débat et de réflexion sur les orgines des nationalismes, xénophobies et discriminations ainsi que sur les causes de leurs réapparitions périodiques dans l’histoire de l’humanité. Dans les cinq ans qui viennent il conviendra d’analyser particulièrement le rôle que peuvent jouer les institutions publiques dans l’exacerbation de ces phénomènes sociaux.

Le réseau scientifique TERRA
(Travaux Etudes et Recherches sur les Réfugiés et l’Asile)

Pour signer l'appel : http://terra.rezo.net/article602.html
...et faites le signer autour de vous : transmettez le, publiez le sur vos sites et dans vos revues, diffusez le dans vos listes de discussions, etc. Donnez de la force à cet appel !


__________________________________________________________________________________________________________


Communiqué de l’Association française des anthropologues
à propos de l’instauration d’un ministère
« de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du co-développement »

L’Association française des anthropologues estime très alarmante la création d’un
ministère « de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du codéveloppement
» et exprime son soutien aux chercheurs démissionnaires de la Cité nationale
de l’histoire de l’immigration (CNHI).
Certes, l’instrumentalisation par le gouvernement et de nombreux acteurs politiques des
thèmes de l’immigration et de l’intégration n’est pas une nouveauté en France ; elle se traduit
depuis une vingtaine d’années par une cascade de lois et circulaires. Une surenchère
ininterrompue s’est mise en place, qui renforce la pression sur les étrangers, démantèle le
droit d’asile, réduit les possibilités de renouvellement des cartes de séjour, produit des sanspapiers,
amplifie les contrôles d’identité au faciès et aboutit à fragiliser des pans entiers de la
société sous prétexte de lutter contre l’immigration illégale.
Néanmoins, un tournant particulièrement inquiétant a été franchi avec l’instauration d’un
ministère associant les termes d’immigration, d’intégration et d’« identité nationale »,
suggérant que la nation serait menacée ou polluée par l’immigration.
Nous, ethnologues et anthropologues, dont la discipline à vocation comparative fonde
son corpus de connaissances sur les questions de l’altérité et de l’identité, tenons à affirmer
que la notion d’identité nationale ne saurait avoir de validité scientifique. Elle est une
construction sociale imaginaire qui, sous couvert d’unité, tend à renforcer les divisions, les
discriminations et les inégalités.
A travers le monde et les époques, les exemples que nous observons montrent que
lorsque l’État s’empare du thème de l’identité nationale, c’est partout une incitation directe au
mieux à la xénophobie, au pire à des violences entre groupes d’origines différentes.
De même que la loi ne dit ni ne fait l’histoire, un État qui se veut démocratique ne saurait
édicter l’identité d’une nation, que ce soit en termes ethnique ou culturel, moral ou encore
idéologique.
Paris, 31 mai 2007

Association française des anthropologues,
FMSH, 54 bd Raspail, 75270 Paris cedex 6
afa@msh-paris.fr
http://www.afa.msh-paris.fr

__________________________________________________________

Différentes initiatives ont également été prises par des membres du comité de pilotage de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (cf http://www.liberation.fr/actualite/politiques/254655.FR.php) et par des comités de rédaction de revues scientifiques (cf http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-31104989@7-58,0.html).

________________________________________________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/nausycaa/
-Branwen-
Officier Admin
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 33
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: [Important] Réaction de la communauté scientifique...   Sam 9 Juin - 15:54

je locke que si ca degenere.

Ce gouvernement est pour moi particulierement dangereux, et Jorg Haider a meme dit que placer Hortefeu a un tel ministere, il aurait meme pas osé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nihongomirail.frbb.net
StuddedDildo4YaMum

avatar

Nombre de messages : 666
Age : 33
Localisation : $ale $ud
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: [Important] Réaction de la communauté scientifique...   Lun 11 Juin - 15:07

c'est la personne de Sarkozy elle même qui banalise le racisme.
Avec les conneries qu'il balance à la télé sur les moutons et les voiles alors qu'il est très écouté...

D'ailleurs, si quelqu'un a la photo de sa femme avec son amant, ça serait cool de la poster, je veux me faire un tee shirt.

Entre lui et cette pute de ségolène, on était pas gâtés...

Je tiens nottament à rappeler ça:
Citation :
En 1989, Ségolène Royal se met en tête d'une croisade contre la violence à la télévision française dont l'archétype serait l'animation japonaise, qualifiée de « nulle, médiocre et laide » et pour ce faire écrit un livre sur le sujet : « Le ras-le-bol des bébés zappeurs ».Les défenseurs de mangas estiment que le livre fait l'amalgame entre production cinématographique d' « extrême-orient », violence et production bas de gamme, alors qu'il décerne à la production française et américaine un brevet de respectabilité, un exemple à suivre et à promouvoir.

Ségolène Royal conserve, 18 ans après cet écrit, la même opinion sur la production japonaise : Mme Fukushima Mizuho, dirigeante du Parti Social Démocrate japonais, qu'elle a rencontrée le 22 décembre 2006, a expliqué que Mme Royal l'avait interrogée sur la condition des femmes au Japon et avait considéré que le problème pourrait venir de l'impact des mangas et des dessins animés japonais « dans lesquels des femmes sont torturées » et note que même au sein du gouvernement japonais, certains craignaient un refroidissement des relations franco-japonaises en cas d'élection de Ségolène Royal à l'élection présidentielle de 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/amidabutsu
Nausicaä
Admin
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 34
Localisation : Dans un monde de Bisounours...
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Important] Réaction de la communauté scientifique...   Lun 11 Juin - 17:14

la peste et le choléra...on va en chier pour au moins 5 ans, surtout au vu du taux d'abstention d'hier et des résultats...


Quand au T-shirt sur cécilia et son amant c'estun coup bas... Very Happy

En même temps, les cornes de cocu ça lui permet de dépasser le metre 60 au piti Nicolas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/nausycaa/
StuddedDildo4YaMum

avatar

Nombre de messages : 666
Age : 33
Localisation : $ale $ud
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: [Important] Réaction de la communauté scientifique...   Lun 11 Juin - 17:35

Non c'est juste la classe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/amidabutsu
Nausicaä
Admin
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 34
Localisation : Dans un monde de Bisounours...
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Important] Réaction de la communauté scientifique...   Lun 11 Juin - 19:26

Allez ça changera rien, mais je me rapelle du débat où il expliquait à Sego que président de la république c'était un poste à responsabilité du coup, il s'est bourré la gueule au G8

http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy%2Balcool/video/x281nj_sarkozy-bourre-ridiculise-france-au


Quel fou rire Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/nausycaa/
-Branwen-
Officier Admin
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 33
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: [Important] Réaction de la communauté scientifique...   Lun 11 Juin - 19:43

MDRRR


bon j'avoue, j'ai pas voté hier, mais en meme temps, chui a plus de 100 bornes de mon bureau de vote et c'etait pas vraiment prevu XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nihongomirail.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Important] Réaction de la communauté scientifique...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Important] Réaction de la communauté scientifique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La communauté scientifique préoccupée : les cadavres ne se décomposent plus
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !
» Une vipère dans le jardin... votre réaction
» Dossier/débat: les découvertes scientifiques et les aspects du phénomène ovni
» En ce lundi, au Canada, nous célébrons le jour de l'Action de grâce.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Sujet :: BlaBla-
Sauter vers: