AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La peine de mort au Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-Branwen-
Officier Admin
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 33
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: La peine de mort au Japon   Lun 16 Avr - 20:48

Que voilà un sujet bien compliqué! Au Japon, la Constitution donne
droit de vie à chacun des ses citoyens dans ses articles 13 et 31 mais
en aucun cas ne traite directement de la peine de mort. Dix-sept crimes
sont toujours passibles de nos jours de la peine capitale par
pendaison. L'article 74 de la loi sur les prisons et l'article 178 du
règlement relatif à l'application de la loi sur les prisons, stipulent
que la famille ne sera mise au courant de la mort du proche qu'une fois
que celle-ci est survenue et que son corps ou ses cendres ne seront
récupérés que sur demande.

La pendaison reste secrète et le détenu n'est prévenu que deux heures
avant. C'est le temps nécessaire pour le condamné de rencontrer un
religieux, de se faire attacher les mains et bander les yeux. Et on lui
passe la corde au coup jusqu'à l'heure exacte de l'exécution. « Aucun
tiers, y compris parmi les membres de la famille, n'en est informé
antérieurement. ». Même l'avocat est prévenu une fois que la pendaison
a eu lieu... Sur les 59 prisons, 7 sont abilitées à procéder aux
exécutions.

L'attente dans le couloir de la mort est en général assez longue
puisqu'elle dure souvent une dizaine d'années. Dans ce pays de
confession bouddhiste/shinto, ce temps est censé permettre le repos de
l'âme du condamné. C'est pour ce même repos que les visites sont
limitées... Enfin « limité » devrais-je dire car si c'est bien le terme
utilisé par la loi, dans les faits autant dire que les visites sont
interdites! Plusieurs parlementaires, membres d'un collectif pour
l'abolition de la peine de mort, se sont vu refuser une visite. Selon
il s'agit en fait de continuer à cacher au grand public les conditions
d'exécution.

Dans la prison, à part avec les gardiens, les condamnés n'ont aucun
contact. La cellule est en permanence éclairée et surveillée par une
caméra, pour éviter le suicide. Pour ce point ce n'est pas le seul pays
à avoir de telle méthodes, aux Etats-Unis aussi, mais je trouve cela
totalement stupide! N'hésitez pas à réagir là-dessus, mais au final
pour moi, la mort étant au bout du couloir, je ne vois pas pourquoi on
économiserait pas aux contribuables le coût d'une exécution par un
suicide...

« L'ouverture de la trappe précipitant le condamné dans le vide est
actionnée par cinq boutons que les gardiens doivent presser en même
temps. Un de ces boutons n'est pas actif, cela est destiné à
déculpabiliser les gardiens, comme la balle à blanc des pelotons
d'exécution. » wikipédia

De 1946 à 1993, 766 personnes ont été condamnées à mort et 608 d'entre
elles ont été exécutées. Le Japon est resté pendant de longues années
sans procéder à la moindre exécution. La justice nippone est revenue
sur ce fait le... 25 décembre dernier. Après ces exécutions, il reste
encore 93 prisonniers qui attendent toujours d'être pendus.

Source : Parano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nihongomirail.frbb.net
 
La peine de mort au Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La peine de mort en Arabie Saoudite
» Je cherche un poème en rapport avec le théâtre et avec la peine de mort
» Textes argumentatifs sur la peine de mort
» La peine de mort par Victor Hugo
» Peine de Mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Japon :: Culture et Société-
Sauter vers: